Royale Collégiale
de Saint Isidore

Histoire de la Royale Collégiale de Saint Isidore de León

Roseta
Fachada San Isidoro de León

Un referente turístico y cultural

La Royale Collégiale de Saint Isidore constitue un ensemble artistique de premier ordre dans l’art roman, de plus de mille ans d’histoire. Depuis son origine, au Xe siècle, comme monastère féminin jusqu’à nos jours, Saint Isidore est consideré une référence turistique et culturelle pour la ville de León.

Fachada San Isidoro de León

La época de mayor esplendor

Au cours de l’histoire, la Collégiale est passée des moments d’apogée, parmi lesquels se trouvent le déplacement des reliques de Saint Isidore de Seville à León, en 1063; la construction du Panthéon sur ordre des rois Ferdinand I et Sancha, au milieu du XI siècle; la décoration picturale du Panthéon, commanditée par leur fille âinée Urraca. Au Moyen ge, le monastère avait un important scriptorium où les moines copièrent les codex conservés aujourd’hui au musée. Pendant les XVI et XVIII siècles, le cloître et les endroits monastiques furent agrandis, en construisant une importante bibliothèque.

Panthéon des Rois

Un cuartel para napoleón

Cependant, la Collegiále a connu grandes infortunes, parmi lesquelles se distinguent l’invasion napoleonienne (1808-1812) et ses terribles conséquences: les mises à sac, la transformation de la collegiále en quartier général ou l’emploi des chapelles funéraires et le panthéon comme écuries.

Cloître

Un importante legado

En dépit de ces épisodes, grâce aux chanoines qui habitent ici encore aujourd’hui, on conserve un important héritage historique, artistique, architectural et bibliographique, qui est parvenu à nos jours.

Découvrez le Musée

Roseta

Préparez votre visite

Réservations, normes, recommendations afin de profiter un maximun la visite.